Pourquoi la complémentarité des sexes est-elle une bonne nouvelle ?